ROSP

La convention médicale de septembre 2011 marque une évolution vers un mode de rémunération mixte, qui comporte trois piliers : l'acte, le forfait et une rémunération à la performance reposant sur le suivi d'indicateurs portant sur deux volets :

  • L'organisation du cabinet
  • La qualité de service et de la pratique médicale

La rémunération se calcule en nombre de points, la valeur du point est fixée à 7€, avec un total maximum de 1300 points soit 9100€

TAMM vous permet de répondre au mieux à ces critères et de les suivre en temps réel.

Pour mieux comprendre :

1er volet : L'organisation du cabinet (700 points)

Parmi ces indicateurs, figurent :

  • La tenue d'un dossier patient informatisé,
  • L'utilisation d'un logiciel d'aide à la prescription,
  • Des outils permettant la télétransmission,
  • L'utilisation des téléservices

Pour le seul médecin traitant, la mise à disposition d'une fiche de synthèse pour les patients permettant notamment de planifier leur prise en charge avec des calendriers de suivi et la coordination avec les autres professionnels de santé.

2ème volet : Permettre d'améliorer la qualité de la pratique médicale (900 points)

Ces indicateurs concernent :

  • Le suivi des pathologies chroniques (diabète et hypertension artérielle)
  • La prévention, et l'optimisation des prescriptions, avec des objectifs à atteindre sur la patientèle en termes de vaccination, de dépistage, des prescriptions de médicaments génériques, etc.
  • Les aspects relatifs à la prévention, au suivi des pathologies chroniques et à l'efficience des prescriptions concernent dans un premier temps les médecins traitants.